Contacts et horaires

Médiathèque de Barr
34 avenue des Vosges
67140 Barr
 03.88.08.56.89 - mediatheque@barr.fr

Lun fermé
Mar 15h-19h
Mer 10h-12h 14h-19h
Jeu  fermé  
Ven   15h-20h
Sam 10h-12h  
Dim Fermé

Compte abonné

Votre compte abonné vous permet de :

  • voir et prolonger la durée d'emprunt des documents sur votre carte
  • réserver un document emprunté par un autre lecteur

Apprenez des langues vivantes

Médiathèque Numérique

Hollywood, la vie rêvée de Lana Turner

"Voulez-vous faire du cinéma ?", demande un journaliste à une jeune blonde aux traits délicats qui déguste une glace dans un drugstore de Los Angeles. "Il faut que je demande à ma mère", répond l'intéressée. Nous sommes au milieu des années 1930 et la future star s'appelle encore Julia Turner. Née en 1921, fille unique, elle a perdu encore enfant son père, assassiné dans la rue. Sa mère, une modeste coiffeuse, qui la soutiendra sans faillir jusque dans ses pires épreuves, donne son autorisation. Moulée dans le pull-over qui lui vaut le surnom de "sweater girl" et une célébrité immédiate, Lana, ainsi qu’elle a été rebaptisée par le réalisateur Mervin LeRoy, fait ses débuts dans La ville gronde. Après plusieurs films de série B, elle crève l’écran, en 1941, dans La danseuse des Folies Ziegfeld et enchaîne les tournages et les passions amoureuses. Celles-ci se terminent par une cascade de divorces, inaugurée par le jazzman Artie Shaw. Amie d’Ava Gardner, partenaire de Clark Gable, amoureuse sans retour de Tyrone Power, Lana Turner a tourné dans une poignée de films mémorables (Le facteur sonne toujours deux fois, Les ensorcelés, Mirage de la vie) et d'innombrables productions que l’histoire du cinéma n'a pas retenues. Sa vie a fini par rejoindre les scénarios les plus tragiques d’Hollywood, lorsqu’en 1958 sa fille unique, Cheryl, poignarde son amant, un gangster qui l’escroque et menace de la vitrioler…

Icônes et souvenirs
Vouant une passion singulière à Lana Turner, star symbole de l'âge d'or d'Hollywood, Frédéric Mitterrand fait revivre avec verve et brio une époque flamboyante à travers reportages d’époque, extraits de films et témoignages, dont celui, très émouvant, de la fille de la star, qui échappera de peu à la prison. Hommage aussi vibrant que subjectif au cinéma américain, ce portrait  nourri de la cinéphilie de son auteur convoque aussi ses icônes et souvenirs personnels.

Les Tombeaux sans noms

Quatre décennies après avoir été déporté par les Khmers rouges avec ma famille dans la province de Battambang, je suis retourné sur les lieux de leur disparition. Nous étions onze en quittant Phnom Penh. Seuls deux d’entre nous ont survécu.
Je voudrais faire un film pour capter l’invisible présence des morts sans sépulture et combattre l’oubli qui empêche leurs âmes errantes de trouver le repos.

 

Après "L’image manquante" (Prix Un certain Regard 2013) et "Exil", Rithy Panh poursuit son travail d’exploration intime et spirituel. S21 ou la machine de mort KR et Le maître des forges de l’enfer analysaient le crime à l’œuvre. Les tombeaux sans noms cherchent une voie de paix. Quand un enfant de treize ans, qui a perdu sous les khmers rouges une grande partie de sa famille, part sur les traces des tombes, de glaise ou d’esprit, que trouve-t-il ? Et surtout, que cherche-t-il ? Des arbres fantomatiques ? Des villages impossibles à reconnaître ? Des témoins effrayés ou mutiques ? Le frôlement d’un frère, d’une sœur, à l’approche de la nuit ?

Tout sur ma mère

Manuela vit seule avec son fils Esteban, passionné de littérature. Pour ses 17 ans, elle l'emmène au théâtre voir leur actrice favorite, Huma Rojo, dans Un tramway nommé désir. À la sortie, Manuela raconte à son fils qu'elle a interprété cette pièce avec son père dans le rôle de Kowalski. Esteban est bouleversé : c'est la première fois qu'elle lui parle de son père. Quelques instants plus tard, alors qu'il court après Huma Rojo pour obtenir un autographe, le garçon est renversé par une voiture et meurt. Folle de douleur, Manuela décide de retourner à Madrid sur les traces de son passé, à la recherche du père de son enfant.

 

Le sexe fort
Dans la carrière d'Almodóvar, Tout sur ma mère est le film de l'équilibre, de la maturité. Le cinéaste effectue ici une synthèse de son œuvre, peuplée de femmes "au bord de la crise de nerfs" et de créatures de la nuit, ce qui nous vaut quelques échappées comiques. Néanmoins, Almodóvar opte pour une mise en scène sobre et parfois distanciée, marquée par des scènes bouleversantes comme celle, brutale et singulière, de la mort du fils à la sortie du théâtre (hommage à Opening Night de John Cassavetes). Tout sur ma mère décrit le parcours de plusieurs femmes en mal d'amour : une mère en deuil à la recherche du père transsexuel de son enfant, une actrice lesbienne en plein désarroi face à son amante accro à l'héroïne, une religieuse séropositive enceinte d'un transsexuel… L'univers d'Almodóvar, tout sauf conformiste, est empreint de tendresse et de bonté. L'humanité qu'il montre est profondément blessée par la vie, mais au bout du compte, elle est toujours capable d'amour vrai et garde sa dignité. Si ses héroïnes souffrent de la solitude, elles sont aussi fortes, actives et indépendantes. Un grand film, tout en finesse, porté par des actrices merveilleuses (Cecilia Roth, Marisa Paredes et Penélope Cruz).

Mystery Road - Saison 1 - Épisode 6

Attaqués en chemin, Jay et Marley se réfugient dans le désert, et le jeune homme se confie enfin au policier. Il n'a pas vu le visage de ceux qui les ont attaqués, Reese et lui, mais a pensé qu'il s'agissait de représailles après leur tentative de court-circuiter le trafic de drogue local. Jay, lui, persiste à croire que Larry et Shevorne sont impliqués. De son côté, Emma, déjà ébranlée par ce qu'elle a découvert sur sa famille, voit s'écrouler une certitude de plus.

Mystery Road - Saison 1 - Épisode 5

Jay tente de rassembler les preuves nécessaires pour innocenter Marley, désormais officiellement inculpé du meurtre de Reese. Arrivée à Patterson, la mère du jeune défunt sollicite auprès d'Emma Stone l'autorisation d'organiser une cérémonie funèbre à Black Springs, près du point d’eau où le cadavre a été découvert. D'autant plus encline à donner son feu vert que le lieu se situe sur sa propriété, Emma apprend, étonnée, que le comité aborigène local s'y oppose. Elle fouille dans les archives familiales à la recherche d'une explication. Pendant ce temps, Jay est chargé du transfert de Marley, ce dernier n’ayant pas respecté les termes de sa liberté conditionnelle.

Mystery Road - Saison 1 - Épisode 4

Reese reste introuvable, mais Marley est retrouvé sain et sauf sur les indications de Shevorne. Devenu le principal suspect, le jeune homme se mure dans le silence, puis tente de prendre la fuite. Jay Swan, qui parvient à l'en empêcher, essaie de le convaincre de parler. Peu après, le policier découvre un indice qui le mène jusqu’au corps du jeune disparu.

Mystery Road - Saison 1 - Épisode 3

L’enquête met en évidence un possible trafic de drogue organisé par Marley et Reese, et Shevorne avoue que ce dernier cherchait à monter un "coup" pour quitter la ville avec elle et sa fille. Cachée dans le bush, non loin du refuge de Larry, la drogue s'est volatilisée. Tandis que le rodéo local bat son plein, Jay Swan cherche à retrouver Eric, un autre routard employé par le ranch Ballantyne, qu'il soupçonne d'avoir fourni de la drogue à sa fille Crystal le soir de son arrivée…

Mystery Road - Saison 1 - Épisode 2

Une jeune femme venue du Queensland se présente au poste de police en affirmant que Reese, le routard disparu, s'appellerait Simon, et aurait été son petit ami deux ans plus tôt. Arrivé par le même car, Larry, l'oncle maternel de Marley, vient de purger dix ans de prison pour le viol d'une enfant de la ville – Shevorne, aujourd'hui barmaid au pub, mère d'une fillette et petite amie de Reese. Jay Swan découvre que celui-ci avait confié à Shevorne que quelque chose clochait avec l’eau de l’exploitation. Chassé de la ville par sa communauté, Larry s'installe dans une baraque du bush. Les policiers apprennent que personne ne lui a rendu visite durant sa détention, sauf Marley, une semaine avant sa disparition.

Mystery Road - Saison 1 - Épisode 1

À Patterson, une bourgade de quelques milliers d'âmes dans l'Outback, un jeune ouvrier agricole aborigène, Marley Thompson, champion local de football australien, et un routard de son âge, employé comme lui sur la plus grosse exploitation de la région, ont disparu en abandonnant leur véhicule dans le désert. Ayant demandé du renfort à Melbourne, Emma James, la chef de la police locale, voit débarquer Jay Swan, un inspecteur aborigène taciturne. Après qu'ils ont tous deux interrogé Tony Ballantyne, le patron des deux disparus, Jay Swan découvre qu'Emma James n'est autre que sa sœur, et qu'elle détient une part de l'exploitation. Swan lui reproche d'avoir caché ce possible conflit d'intérêts. Elle, de son côté, s'agace de sa tendance à faire cavalier seul. La fille de Swan, Crystal, une ado aussi jolie que paumée, débarque alors sans l'avoir prévenu.

Le Dessous des cartes - Europe : après le flux, le reflux ?

À quoi ressemblera l’hémicycle du Parlement européen le 26 mai prochain, au soir des prochaines élections européennes ?
L'enjeu principal de ces élections, c’est la confirmation ou non de la poussée nationale-populiste constatée ces derniers mois dans de nombreux pays de l’Union.
Un national-populisme qui a imposé l’immigration comme sujet majeur de cette campagne des Européennes.
Il paraît loin désormais le temps où l’Europe se déclinait en quantité de sujets : économie-social-environnement-politique étrangère.
L’Europe, une belle idée qui a connu une phase ascensionnelle pendant près de 50 ans, avant d’être confrontée à une série d’épreuves où elle a montré ses limites. Reprenons toute l’histoire, et regardons les cartes.

Festival L'air de Lire

En mai à la médiathèque

Application : BibEnPoche

Retrouvez tout le catalogue de la médiathèque de Barr sur votre smartphone ! Recherchez, réservez, prolongez vos prêts depuis l'application Bibenpoche !

Application disponible pour Android et iOs

Empruntez des jeux vidéo à la médiathèque

Nouveau: empruntez à la médiathèque jusqu'à 4 jeux vidéo pour les consoles Wii U, Wii, 3DS et PS3. La durée de prêt est de 4 semaines comme pour les autres documents.

Retrouvez le catalogue des jeux en cliquant ici

Nouveautés sur toutapprendre.com

 
Découvrez dès maintenant de nouveaux cours en ligne !
 
Code de la route
Soutien scolaire
Bureautique et multimédia
Développement personnel
Vie professionnelle
Nouvelles langues vivantes
 

Piano en libre accès à la médiathèque

Un piano est disponible en libre accès dans la salle d'exposition de la médiathèque pendant les mois de juillet et août. 

Des partitions sont disponibles au deuxième étage de la médiathèque. 

Piano prêté par Jean-Baptiste Boussion, accordeur de piano - Le Comptoir du Piano

Choix d'affichage

Malvoyant
Thème par défaut

Nouveautés

Suivez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur notre page Facebook"Médiathèque de Barr" pour suivre les dernières actualités de la médiathèque, les animations à venir et les nouveautés.

Cliquez ici pour pour rejoindre la page Facebook.  

S'inscrire à la newsletter

Tous les mois, recevez par email le programme des animations et les nouveautés: