Contacts et horaires

L'équipe de la médiathèque est joignable par mail mediatheque@barr.fr ou par téléphone le matin au 03.88.08.56.89

Médiathèque de Barr
34 avenue des Vosges
67140 Barr
 

Compte abonné

Votre compte abonné vous permet de :

  • voir et prolonger la durée d'emprunt des documents sur votre carte
  • réserver un document emprunté par un autre lecteur

Le catalogue sur smartphone

Retrouvez tout le catalogue de la médiathèque de Barr sur votre smartphone ! Recherchez, réservez, prolongez vos prêts depuis l'application Bibenpoche !

Application disponible pour Android et iOs

Médiathèque Numérique

L'équipe de secours, en route pour l'aventure

Pote, Sily et Bemby, les trois compères de la Brigade de secours, sont toujours au service de la population. Ils déploient maintenant leurs services dans toute L’Europe pour le meilleur… et surtout pour le pire !

 

5 épisodes :

 

La corrida 
Dans l’arène, le torero se retrouve en mauvaise posture. Face au taureau énervé, nos trois amis vont devoir se montrer plutôt… séduisants.

 

Vasa
Un navire suédois est la proie des rongeurs dans le musée où il est exposé. L’intervention des secouristes lettons apparaît alors comme la seule solution !

 

La Tour de Pise
La tour italienne semble être sur le point de s’effondrer ! Pour stopper sa chute il va falloir beaucoup d’imagination.

 

Les mystères de Paris
La tour Eiffel est plongée dans le noir ; Au même moment, au Louvre, un vieux touriste s’approche de la Joconde...

 

Les vacances à Londres
À Londres, la fameuse horloge Big Ben est en panne. Mais la sophistication du mécanisme n’effraie pas nos dépanneurs.

 

À partir de 3 ans

Pat et Mat en hiver

Comme la neige est tombée en abondance chez Pat et Mat, les gags et péripéties s’annoncent en avalanche !

 

5 épisodes :

 

La maison en chocolat
On connaît les qualités de nos deux compères en matière de bricolage, mais qu’en est-il lorsqu’il s’agit de pâtisserie ?

 

"Pour féliciter"
Cette abréviation est traditionnellement inscrite sur les cartes de voeux tchèques. Pat et Mat vont s’employer à prendre une photo pour réaliser la plus belle des cartes!

 

Le sauna
Le froid est mordant et Mat se retrouve littéralement congelé. Heureusement, avec l’aide de son voisin Pat, il va pouvoir se réchauffer grâce à un sauna à la conception… originale.

 

Les cadeaux
Pat et Mat sont sur le point de s’offrir leur cadeau. Malheureusement, Pat n’a pas assez de papier d’emballage, et Mat n’a plus d’adhésif pour fermer le sien. Nos deux amis vont une nouvelle fois faire preuve d’inventivité.

 

L'igloo
Avec un épais manteau de neige, la fabrication d’un igloo est une occupation toute désignée pour nos deux bricoleurs préférés. Son aménagement va toutefois réserver une petite surprise.

 

À partir de 3 ans
 

Entr'acte

Un singe, des toits, des colonnades, une partie d'échec entre Marcel Duchamp et Man Ray, Picabia et Eric Satie utilisant un canon, une danseuse, un chasseur...

Dans Entr'acte, le cinéaste René Clair met Paris sens dessus dessous au rythme de la musique d'Erik Satie.

Les guichets du Louvre

L'errance d'un jeune couple de hasard en pleine rafle du Vel d'Hiv. Ce récit épuré de Michel Mitrani fut le premier à exposer la responsabilité française de cette sombre opération.

 

Le 16 juillet 1942, dans un Paris occupé, Paul, un étudiant aux sympathies anarchistes, est averti que la police française prépare une gigantesque rafle dans les quartiers juifs de Paris, notamment celui du Marais. Il s'y rend avec le vague projet d'aider ceux qu'il pourra à sortir de la nasse. Mais alors que la police française, aidée de la milice, embarque dans des cars et des autobus des milliers d'enfants, de femmes, d'hommes, de vieillards, ceux qu'il parvient à aborder, inconscients du danger, refusent son secours. Il s'attache alors à une jeune fille, Jeanne, passant outre à ses réticences. Parce que française, celle-ci se croit en sécurité, mais elle apprend par une voisine que sa mère et sa sœur viennent d'être arrêtées…

Indifférence
Roger Boussinot a attendu vingt ans pour raconter dans un roman à peine fictif la journée d’errance impuissante au milieu d’une horreur tranquille, vécue dans sa jeunesse. Quand sort le film de Michel Mitrani, dix ans après le livre éponyme, l'écrasante responsabilité française de cette rafle et, au-delà, de la déportation de près de 75 000 juifs de France, reste encore largement occultée. Par petites touches précises, le réalisateur d'Un balcon en forêt excelle à peindre la réalité de cette opération de police orchestrée par Vichy au vu et au su des Parisiens. Entre l'ignominie et la solidarité spontanée, comme celle de ces souteneurs qui aident le jeune couple à s'échapper, l'indifférence domine, de la part des exécutants comme des témoins. Auprès d’une impressionnante galerie de seconds rôles (Judith Magre, Michel Auclair, Alice Sapritch…), les jeunes et émouvants Christine Pascal et Christian Rist donnent chair et sang à la banalité répétitive du crime de masse en train de se commettre.

Jamais le premier soir

Julie est une jeune femme pétillante mais continuellement malheureuse en amour. Se faire larguer par coursier à son travail semble donc lui porter le coup de grâce. Mais le livre "Le bonheur, ça s’apprend" devient sa bible et elle en applique les conseils à la lettre au travail et en amour. Cette nouvelle lubie de "pensée positive" laisse sceptiques ses deux meilleures amies dont la vie amoureuse n’est pas non plus au beau fixe. Quand l’une, Louise, entretient une liaison secrète avec son boss, l’autre, Rose, subit le quotidien d’un couple en bout de course. Devenue cliente régulière d’une librairie où elle dévalise le rayon "épanouissement personnel", Julie va y faire des rencontres qui vont peut-être enfin changer sa vie…

Le Dessous des cartes - Routes de la soie : le Monopoly de Xi Jinping

Pour sa centième, Émilie Aubry se focalise sur les multiples visages de la Chine. Avec sa diplomatie conquérante, ses nouvelles routes de la soie et ses investissements massifs dans le monde entier, le pays ne cesse de faire parler de lui. Mais c’est souvent sa dimension internationale qui fascine. Or cette fois-ci, l’émission propose une découverte de la Chine de l’intérieur avec l’exploration d’un territoire gigantesque et divers, d'un pays méconnu, où se côtoient différentes populations, marqué par de fortes disparités entre Est et Ouest, Han et minorités. Point de départ du voyage en cartes à Wuhan, cette ville du centre de la Chine d’où est partie la pandémie de Covid-19.  

Nouveaux enjeux
Déjà cent numéros qu’Émilie Aubry a pris les commandes du Dessous des cartes. Le format court du magazine, destiné à tous ceux qui aiment regarder au-delà de leurs propres frontières, a vite conquis son public et ne cesse d’attirer de nouveaux téléspectateurs. Une réponse naturelle à ceux qui veulent comprendre un monde de plus en plus complexe, entre basculement du pivot entre Occident et Orient, interdépendance entre les pays, nouveaux enjeux liés au numérique et à l'intelligence artificielle et dérèglement climatique. Des chiffres, des cartes, des faits : la recette, éprouvée, est gagnante. Le magazine se déploie sur les supports numériques d’ARTE avec, notamment, une nouvelle rubrique à retrouver sur arte.tv et sur Youtube chaque mercredi : "Une leçon de géopolitique", dans laquelle Émilie Aubry zoome sur un pays qui fait l’actualité, grâce à l’un de ses correspondants sur place.

Stephen King - Le mal nécessaire

Au fil d’archives de ses interviews, un éclairant portrait du plus célèbre romancier américain de la littérature populaire, roi du fantastique et de l'horreur.

 

De quoi a peur Stephen King ? "Mais de tout !", assure le prolixe romancier américain. Né en 1947 dans le Maine, où il vit toujours, il s’est imposé depuis le mitan des années 1970 comme le roi du fantastique et de l’horreur, vendant autour du monde en un demi-siècle plus de 350 millions d’exemplaires de ses best-sellers. Revitalisant le genre en jouant sur les terreurs enfantines, ses récits, ancrés dans l’Amérique rurale d’aujourd’hui, ont inspiré une pléiade de cinéastes chevronnés, de Brian De Palma (Carrie au bal du diable) à Stanley Kubrick (Shining) en passant par John Carpenter (Christine), David Cronenberg (Dead Zone), George A. Romero (La part des ténèbres), ou Rob Reiner (Misery).

Démons intérieurs
Influencé dans sa jeunesse par les œuvres de Richard Matheson et les classiques du fantastique (ceux de H. P. Lovecraft, de Mary Shelley et de Bram Stoker), marqué aussi bien par l’arrestation d’un tueur en série dans les années 1950 que par l’assassinat de John Fitzgerald Kennedy, ce chantre de la littérature populaire éclaire la genèse de quelques-uns de ses plus grands succès de librairie et leur adaptation, pour la télévision ou le cinéma, au fil d'interviews réunies par Julien Dupuy dans un éclairant portrait documentaire. Entre deux extraits de films, Stephen King y confie ses souvenirs d’enfance – la figure du père, qui les abandonna, sa mère et lui, quand il avait 2 ans –, sa jeunesse impécunieuse dans une bourgade du Maine, ses méthodes de travail, mais aussi sa lutte contre ses démons intérieurs (la dépendance à l’alcool notamment), sa défiance envers les machines, dont il a mis en scène la révolte dans Maximum Overdrive, son unique film en tant que réalisateur, ou le soutien qu’il apporte en philanthrope aux bibliothèques afin de permettre au plus grand nombre d’avoir accès aux livres.

Dorian Gray - Un portrait d'Oscar Wilde

Récit subversif, Le portrait de Dorian Gray d’Oscar Wilde et ses aphorismes ravageurs scandalisèrent l’Angleterre victorienne. Anatomie brillante d’une œuvre sans rides, reflet lucide de son auteur.

 

Plus d’un siècle après sa publication en 1890, Le portrait de Dorian Gray, conte fantastique doublé d’une œuvre subversive et prémonitoire, qui scandalisa l'Angleterre victorienne terrifiée par la modernité, n’a rien perdu de son acuité, à l’heure du culte de l'image et de l'obsession de l'éternelle jeunesse. Offrant à l’esthète Oscar Wilde une notoriété sulfureuse, savamment mise en scène par lui-même, ce roman à clefs sur la beauté et le désir revisite avec brio le pacte faustien. Célébrant l’hédonisme et l’assouvissement des pulsions à l’aube de la psychanalyse, le livre fustige dans le même mouvement l’hypocrisie des apparences. Mais l’époque conservatrice ne pardonnera pas son audace à l’écrivain, taxé d’immoralité et soupçonné d’homosexualité, quand lui présume de ses capacités à tout orchestrer. Jugé pour s’être affiché avec le jeune lord Alfred Douglas et condamné en 1895 – le roman sera utilisé comme pièce à conviction – à deux ans de travaux forcés, Oscar Wilde meurt seul à Paris en 1900 dans une chambre d’hôtel, avant que Le portrait de Dorian Gray n’accède à l’immortalité, revendiqué haut et fort par les Swinging Sixties, à commencer par David Bowie.
 
Ironie mordante
Porté par une bande-son rock et mêlant habilement archives et compositions numériques, le documentaire pénètre au cœur de ce roman visionnaire, reflet de l'auteur qui y insuffla son âme et son esprit au travers d'aphorismes provocateurs à l’ironie mordante. Au fil d’analyses critiques, d’éclairages passionnés d’écrivains, dont la très éprise Amélie Nothomb, ou du témoignage de Merlin Holland, son petit-fils, le film retrace le destin brillant et tragique d'Oscar Wilde, qui avait anticipé sa déchéance à travers celle de son héros, et montre combien son œuvre, entre légèreté et profondeur, résonne de fulgurante justesse.

Homo Sapiens, les nouvelles origines

Au Maroc, la découverte d’ossements dans une mine du Djebel Irhoud bouleverse notre vision de la préhistoire. Le récit palpitant d’une aventure scientifique, entre effondrement des certitudes et prouesses technologiques.  

 

Un crâne à la face allongée et aux arcades sourcilières proéminentes : c’est, en 1960, l’incroyable découverte faite par un ouvrier dans une mine du Djebel Irhoud, au Maroc. Serait-ce un homme de Neandertal ? Le carbone 14 permet de dater la trouvaille à plus de 40 000 ans, mais à quand remonte-t-elle précisément ? Dans les années 1980, le chercheur français Jean-Jacques Hublin et son collègue, le professeur marocain Abdelouahed Ben-Ncer, émettent une autre hypothèse. Pour eux, le crâne appartiendrait non pas à un Néandertalien mais à un Homo sapiens, et serait bien plus ancien. En 2005, les deux paléoanthropologues reprennent les fouilles avec une équipe internationale. La septième couche de sédiments leur livre un trésor vertigineux : les restes de cinq individus distincts. La datation par thermoluminescence, plus fiable que le carbone 14, fait remonter leur origine à 300 000 ans. En totale contradiction avec la théorie généralement admise, qui situait l'apparition de notre espèce en Afrique de l'Est il y a 200 000 ans. Ces vestiges, plus anciens de 100 000 ans, ont été découverts à plus de 6 000 kilomètres de la région censée abriter le berceau d'Homo sapiens...

"Homo high-tech"
C’est une révolution dans la vision de nos origines et de notre processus évolutif que raconte cet étonnant documentaire. Un changement de paradigme qui oblige autant le monde scientifique à revoir ses fondements que les manuels scolaires à réviser leurs chapitres. Agrémenté des témoignages des principaux protagonistes, le récit vient saluer une aventure de longue haleine, tissée d'intuitions, de suspense et de couronnements. Pour le grand public, c’est aussi la découverte d’une paléontologie entrée dans l’âge high-tech : scans, analyses morphométriques 3D, reconstitutions virtuelles et autres technologies. Entre l’émergence d’un passé primitif et la sophistication d’outils futuristes, un paradoxe fascinant.

À la rencontre de Néandertal

Disparu il y a plus de 40 000 ans, l’homme de Neandertal a laissé derrière lui de nombreuses énigmes qui continuent d’interroger les chercheurs. 

 

Pendant quelque 300 000 ans, Neandertal a peuplé une large partie du continent eurasiatique, de l’Atlantique à la Sibérie. Majoritairement présents dans le nord-ouest de l'Europe actuelle, ces chasseurs-cueilleurs nomades, qui maîtrisaient l’art de la taille du silex, dont ils faisaient des outils et des armes redoutables, ont vécu dans des environnements peu hospitaliers, affrontant au cours des périodes glaciaires des températures avoisinant les - 20 °C. Organisés en petits groupes de vingt à trente individus, ils suivaient au fil des saisons les déplacements du gibier : daims, cerfs, chevaux, mais aussi aurochs, mammouths et rhinocéros. Pratiquant certainement des échanges de femmes entre groupes – garantie de la survie génétique de chaque clan –, ils ont su s'adapter aux évolutions climatiques sur un vaste territoire avant de disparaître, il y a 42 000 ans, et de laisser à Homo sapiens la conquête de la planète tout entière.

Lointains ancêtres
À quoi ressemblaient les Néandertaliens ? Comment vivaient-ils ? Disposaient-ils d’un langage élaboré leur permettant de communiquer entre eux ? Pourquoi ont-ils disparu ? Quels points communs avons-nous avec eux ? L’homme de Neandertal a laissé derrière lui de nombreuses énigmes. Conviant des spécialistes de renom, parmi lesquels le paléoanthropologue britannique Chris Stringer et les chercheurs français Ludovic Slimak, responsable des fouilles de la grotte Mandrin dans la Drôme, et Pascal Depaepe, directeur scientifique de l'Inrap, ce documentaire captivant nous entraîne, au travers de plusieurs sites archéologiques des deux côtés de la Manche, sur les traces de l’un de nos lointains ancêtres, encore largement méconnu.

Bienvenue à la médiathèque de Barr !

Horaires de la médiathèque 

Mardi : 15h-19h
Mercredi : 10h-12h et 14h-19h
Vendredi : 15h-20h
Samedi : 10h-12h

Un service de portage à domicile est disponible pour les Barrois-es ayant des difficultés à se déplacer. 

EXPOSITION D'ŒUVRES D'ART CONTEMPORAIN

Du 5 septembre 2020 au 28 février 2021

Le FRAC Alsace prête des œuvres d'art contemporain à la Médiathèque de Barr, au Musée de la Folie Marco et aux Ateliers de la Seigneurie pour une exposition-parcours dans ces 3 lieux.

Cette exposition a pour thème "La Poésie des matériaux" , les oeuvres étant créées à partir de bois, papier, tissu, herbe,...

Vous trouverez à la médiathèque des œuvres de Guillaume Barth, Claudie Hunzinger,  Daniel Steegmann Mangrané, Karl Manfred Rennertz, Kubach-Wilmsen et d'Edith Dekyndt.

Aux heures d'ouverture de la médiathèque sur réservation

Mesures de protection sanitaire

– Port du masque  obligatoire (non fourni par la médiathèque)

– Obligation de se laver les mains avec le gel hydroalcoolique mis à disposition à l’entrée, avant de choisir les livres, CD et DVD et avant d’utiliser les bornes automatiques.

– Respect des gestes barrières et notamment la distance d’1 mètre entre chaque personne

– Limitation du nombre d’entrées à 10 par étage 

Sens de circulation à respecter (montée par l'ascenseur, descente par l’escalier)

La salle jeux vidéo et la salle de travail restent fermées jusqu'à nouvel ordre. 

Accès au site d'apprentissage toutapprendre.com

 
Toutapprendre.com est accessible sur votre ordinateur ou votre smartphone via l'application mobile et vous permet d'accéder à des centaines de cours en ligne sur des thématiques variées : 
Code de la route
Langues vivantes pour enfants et adultes
Soutien scolaire 
Bureautique et multimédia
Développement personnel
Vie professionnelle
 
 
Cliquez sur l'image ci-dessous pour vous inscrire et découvrir les formations : 
 

Application : BibEnPoche

Retrouvez tout le catalogue de la médiathèque de Barr sur votre smartphone ! Recherchez, réservez, prolongez vos prêts depuis l'application Bibenpoche !

Application disponible pour Android et iOs

Choix d'affichage

Malvoyant
Thème par défaut

Nouveautés

Suivez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur notre page Facebook"Médiathèque de Barr" pour suivre les dernières actualités de la médiathèque, les animations à venir et les nouveautés.

Cliquez ici pour pour rejoindre la page Facebook.  

S'inscrire à la newsletter

Tous les mois, recevez par email le programme des animations et les nouveautés: