Contacts et horaires

L'équipe de la médiathèque est joignable par mail mediatheque@barr.fr ou par téléphone le matin au 03.88.08.56.89

Médiathèque de Barr
34 avenue des Vosges
67140 Barr
 

Compte abonné

Votre compte abonné vous permet de :

  • voir et prolonger la durée d'emprunt des documents sur votre carte
  • réserver un document emprunté par un autre lecteur

Résidence d'artistes

Les artistes en vacances

Après plusieurs semaines de préparation et d'ateliers menés avec les élèves, les artistes sont en vacances. Nous les retrouverons dès le lundi 2 novembre pour suivre la création de leur œuvre participative : « Le Musée Postiche » qui se présente comme une installation dont la création des différents éléments est inspirée par les œuvres de “La Poésie des matériaux” et par des références hétéroclites puisées autant dans les traditions populaires que dans l’histoire de l’art. Musée ambulant, démontable et à la construction simple et bricolée, « le Musée Postiche » va devenir à la fois l’espace d’exposition des œuvres produites par les publics, mais aussi le lieu d’ateliers et d’expérimentations variées.

Cette réalisation s'effecture au fur et à mesure des rencontres que font les artistes avec les différents interlocuteurs (élèves des écoles de Barr et d'Andlau, élèves de l'Institut Mertian, etc.) et se co-construit avec l'aide de ces publics.

Photo DNA : Jean-Paul Kaiser

Maquette du Musée Postiche


Retour en images sur la première semaine de résidence à l'Institut Mertian

Le binôme Gusto & Schittulli mène les premiers ateliers de co-création avec les jeunes de l'Institut pour construire la structure du Musée Postiche. Après avoir entrepris différents ateliers de dessin expérimentaux, elles se sont concentrés sur l'imagination de l'espace de ce musée ambulant qui accueillera les productions des différents participants tout au long de la résidence.






Lisa et Marion préparent activement les ateliers pour les scolaires...

 


Mais au fait qu’est-ce donc qu’une résidence d’artistes ?

Il s’agit pour une institution d’accueillir et de rémunérer des artistes durant une période afin de leur donner la possibilité de donner libre cours à leur création et d’aller à la rencontre de publics.

Avec le soutien de la DRAC, de la Région Grand Est et du Département du Bas-Rhin et en partenariat avec la commune d’Andlau,  la Ville de Barr a souhaité réaliser une résidence avec 2 artistes en mai et juin. Cette résidence a été annulée pour cause de covid-19, mais il a été possible de la reporter à octobre et novembre.

Les 2 artistes plasticiennes, Lisa Schittulli et Marion Augusto, sont donc présentes à Barr depuis le 28 septembre et vont au cours des semaines à venir rencontrer les habitants de Barr et d’Andlau et les élèves des écoles des 2 communes.

Lisa et Marion en visite au Musée de la Folie Marco

Lisa et Marion en visite au Musée de la Folie Marco



La Ville de Barr, avec le soutien de la DRAC, de la Région Grand Est, et du Conseil Départemental du Bas-Rhin, accueillera deux artistes en résidence en octobre et novembre.

Suite à l’appel à candidature national, Marion Augusto et Lisa Schittuli ont été retenues pour aller à la rencontre des habitant.es du territoire et réaliser des actions artistiques en lien avec l’exposition du FRAC.

Depuis leur rencontre au CFPI (Centre de Formation pour Plasticien.ne.s Intervenant.e.s), Gusto&Schittullipartagent de grandes discussions sur l’art et un goût prononcé pour une esthétique du bricolage.

Puisant dans des références transdisciplinaires plutôt caustiques, ce duo d’artistes/chercheuses/intervenantes formé par Marion Augusto et Lisa Schittulli, explore le dessin ou la performance comme des pratiques tendues vers l’élaboration d’œuvres collaboratives.

Elles opèrent ainsi un décalage entre le réel et ses représentations de manière humoristique, provocatrice ou poétique. Inspirées par l’écosophie (Les Trois Écologies de Félix Guattari), comme la pratique d’une écologie mentale, sociale et environnementale, elles conçoivent la recherche artistique et l’intervention comme des espaces-temps ouverts et interdépendants.

C’est dans la navigation entre ces territoires que le binôme entend provoquer la rencontre, inventer de nouveaux récits, et intégrer le public d'une manière joyeuse et active.

 

Durant le workshop Crack my Map! mené par Lisa Schittulli à Osnabrück en parallèle du festival Lichte Momente. Photographie : © Lisa Schittulli

 

Du boucan dès le matin, atelier proposé par Marion Augusto, autour de la ville, de nos points de repères et nos point de chutes, avec résidents de la maison relais Madeleine Bach, 2019.

Choix d'affichage

Malvoyant
Thème par défaut

Nouveautés